Entretien responsable produit chez Acquabella | Acquabella
Entretien avec Fernando Maceda, responsable produit chez Acquabella

Entretien avec Fernando Maceda, responsable produit chez Acquabella

août 2019 | ACQUABELLA, ACQUABELLA

Les personnes sont l’essence même d’Acquabella, la force qui fait avancer l’entreprise. C’est pourquoi nous voulons connaître plus en profondeur les professionnels qui définissent l’entreprise et sa vision des choses.

Nous avons discuté avec Fernando de sa longue trajectoire en tant que designer et de son expérience en tant que responsable produit chez Acquabella. Originaire de Puerto de Sagunto, Fernando a étudié l’ingénierie du design industriel à l’université Jaume I à Castellón. Sa propre vision du monde du design lui a ouvert les portes des grandes entreprises jusqu’à ce qu’il rejoigne Acquabella il y a 6 ans.

Fernando, quand t’es-tu intéressé au design ?

Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé les jeux qui sollicitaient l’imagination, comme les jeux de construction, le dessin, etc. Par conséquent, je crois que le design a toujours été dans ma vie.

Quels sont les ingrédients les plus importants pour un design exceptionnel ?

D’une manière générale, la qualité, la beauté et la fonctionnalité sont quelques-unes des qualités qu’un design optimal doit avoir. Un bon exercice consiste à essayer de respecter, ou du moins dans une large mesure, les 10 principes établis par le designer industriel Dieter Rams : un bon design est innovant, il rend le produit utile, esthétique, compréhensible, discret, honnête, durable, méticuleux jusque dans les moindres détails, il respecte l’environnement et il est conçu dans son expression minimale absolue.

Mode ou intemporalité ?

Nous suivons les modes, et en plus, tous les 2 ans environ, de nouvelles tendances se démarquent, c’est pourquoi il faut toujours innover et proposer de nouveaux produits selon les attentes du marché. Dans notre cas, nous présentons chaque année toutes les nouveautés au salon Cersaie.

Mais si je devais choisir, j’opterais pour l’intemporalité. Chez moi, j’ai la chaise lounge créée par Charles et Ray Eames dans les années 1950 et je suis sûr que dans 50 ans, elle continuera à être une icône du design. Seuls de rares designers obtiennent cette consécration…. Peut-être qu’un jour j’y parviendrai moi aussi (rires).

Acquabella a beaucoup changé ces dernières années. Comment avez-vous vécu cette évolution ?

Quand j’ai commencé chez Acquabella, c’était une époque compliquée. À la fin d’une crise économique, il fallait avoir les idées claires et se concentrer sur l’importance du design, non seulement au niveau du produit, mais aussi graphiquement. Au début, il n’y avait pas autant d’autonomie que maintenant, mais l’entreprise a su parier dès le début sur le design.

Nous disposons actuellement d’une grande variété de produits et de formats : meubles, panneaux, plans de toilette, accessoires et, bien sûr, les receveurs de douche où nous sommes une référence nationale et internationale. Il y a tout juste un mois, nous avons inauguré un centre de R+D+i, coïncidant également avec la célébration du 25e anniversaire de l’entreprise, qui nous permettra d’améliorer la polyvalence, l’efficacité et de développer de nouveaux designs et prototypes.

Expliquez-nous en quoi consiste votre quotidien. Quel est le cheminement entre l’idée et la fabrication du nouveau produit ?

Mon travail quotidien, comme dans tout travail, ne se limite pas seulement à la conception, mais il comprend aussi la coordination, que ce soit pour les nouveaux produits que pour ceux qui sont déjà en production. Nous travaillons à l’amélioration continue, c’est-à-dire que nous essayons toujours d’améliorer les produits, qu’il s’agisse de la fabrication, de l’emballage ou du remaniement des produits, par exemple.

Quant au processus de conception, j’aime aborder chaque produit comme unique. Il est important de commencer par le concept et de développer ensuite une forme autour de celui-ci. Une fois que vous avez l’idée, vous commencez à dessiner et à modéliser en 3D et vous vérifiez si cette idée peut être mise en pratique, c’est le travail que nous faisons en collaboration avec le département de production et de R+D+i. Ensuite, le prototype est créé et les tests et essais correspondants sont effectués. Plus le défi est grand, plus grande est la garantie que nous serons confrontés à un produit différent et unique.

Comment voyez-vous l’avenir d’Acquabella ?

C’est une entreprise intelligente, je lui prédis un avenir prometteur.

Que préférez-vous le plus dans l’entreprise ?

L’entraide entre collègues est très importante quand on travaille en équipe, c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup et que j’ai de la chance d’avoir.